Artistes

Festival 2017

 

Katarzyna Musial

www.pianist.pl

La pianiste canadienne d’origine polonaise Katarzyna Musial, considérée comme « une interprète de très haut calibre, douée d’une technique époustouflante et d’un talent extraordinaire » selon le Chicago Classical Review, s’est produite à titre de soliste et de chambriste à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie. Le New York Concert Reviewa décrit sa prestation comme « un pur délice… merveilleusement évocatrice… vivement détaillée… des interprétations qui cimentent la profondeur des émotions avec un coloris harmonique. » Madame Musiał a été saluée dans le Beijing Press comme « une pianiste qui enchante son public avec ses brillantes performances musicales. » Le chef d’orchestre de la New York Camerata, Richard Owen, la considère parmi les pianistes les plus distingués qu’il a eu le privilège d’entendre.
En plus de recevoir le premier prix de la Bradshaw & Buono International Piano Competition de New York en 2011, Madame Musiał a aussi été lauréate de la Krzysztof Penderecki International Competition of Contemporary Chamber Music de Cracovie ainsi que de la Kay Meek Competition de Vancouver. Elle a également reçu le prix Alban Berg pour Mérite exceptionnel (Vienne) ainsi que le prix Philip Cohen Award pour la qualité extraordinaire de son interprétation (Montréal).
Ses récentes prestations incluent ses débuts au Carnegie Hall à New York, des performances aux Jeux Olympiques de Vancouver, sa participation à l’International Beethoven Festival à Chicago, au Tempietto Festival Musicale della Nazioni à Rome et au Music in the Mountains Festival en Californie, ainsi qu’une tournée de sept villes en Chine. Elle a joué en tant que soliste avec la New York Camerata, le Chicago Prometheus Chamber Orchestra, la Toronto Sinfonietta, l’Orchestre de chambre McGill, l’Orchestre symphonique de l’Isle et le Bielsko Chamber Orchestra lors de l’ouverture de l’International Bach Festival en Pologne.
Son tout dernier enregistrement, «Come Dance with Me», réalisé par Meridian Records, a reçu des critiques particulièrement élogieuses et a été diffusé sur plus d’une centaine de stations radiophoniques, dont la BBC (Royaume-Uni), CBC (Canada), WQXR, WFMT (É-U). L’album a été sélectionné « Disque de la Semaine » à la station WGBH (Boston) et « Téléchargement de la Semaine » à la station KDFC (San Francisco).
Madame Musiał, honorée du titre « Steinway Artist », est titulaire d’une maîtrise avec haute distinction de l’Académie de musique de Cracovie, où elle a étudié auprès du professeur Stefan Wojtas. Elle détient également un diplôme d’artiste de l’Académie de musique à Vancouver, où elle s’est perfectionnée sous la direction du professeur Lee Kum-Sing, et un diplôme d’études avancées en interprétation musicale de l’Université Concordia, à Montréal, dans la classe de piano des professeurs Anna Szpilberg et Philip Cohen, ce dernier demeurant son mentor et coach de performance à long terme. Enfin, elle a bénéficié dʼun séjour dʼartiste en résidence au prestigieux Banff Centre

 

Duo Similia

http://www.similia.ca/

Unissant les jumelles Nadia (flûte) et Annie Labrie (guitare), ce duo bien nommé a vu le jour en 1998. Les deux musiciennes ont débuté leurs études musicales au Conservatoire de musique du Québec à Rimouski où elles obtiennent leurs diplômes avec grands honneurs.  Suite à l’obtention d’une maîtrise à l’Université de Montréal, la flûtiste Nadia Labrie a poursuivi son perfectionnement auprès de grands maîtres de sa discipline, dont Patrick Gallois, Geneviève Amar et Emmanuel Pahud. Elle a été soliste avec l’Orchestre de chambre de Vienne, l’Orchestre symphonique de l’Estuaire et membre de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales avec lequel elle a fait des tournées en Amérique, en Europe et en Asie, avec des solistes de renom dont Anne-Sophie Mutter et James Ehnes, sous la direction de grands chefs d’orchestre tels que Kurt Masur, Yoav Talmi et Franz-Paul Decker. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec et du FCAR, elle a reçu la Médaille du Gouverneur général du Canada pour l’excellence de ses études collégiales.

Annie Labrie a, pour sa part, complété une maîtrise en interprétation (guitare) à l’Université Laval auprès d’Alvaro Pierri. Également boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec, elle se perfectionne en musique de chambre auprès de Patrick Gallois et également comme soliste auprès de grands maîtres, dont Abel Carlevaro, Roberto Aussel, Hubert Käppel. En 2001, elle s’est produite en solo avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction d’André Moisan.

Chaque membre du duo s’est vu décerner une bourse de la Fondation Beaulieu-Langis, ainsi que la distinction de Relève citoyenne accordée par la Lieutenant-gouverneure du Québec et le président de Célébrations Canada.

 

Mary-Elizabeth Brown

http://www.maryelizabethbrown.com/

La violoniste Mary-Elizabeth Brown est diplômée de l’Université de Toronto et de l’Université de Montréal où elle a obtenu en 2006 le Prix d’excellence en interprétation. Saluée par la critique pour sa « capacité à déployer une magie douce-amère » (Rhein Main Presse) et sa « parfaite maîtrise de son instrument » (Florsheim Zeitung), elle est très en demande en tant que chambriste, récitaliste et violon-solo. Elle a tourné en tant que soliste en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud, et s’est produite avec d’éminents collègues au festival Campos do Jordao (Brésil), au Mozarteum Uruguay, à la Maison-Blanche (États-Unis), au Aldeburgh Festival (Grande-Bretagne), à l’Arts and Letters Club de Toronto, et au Banff Summer Arts Festival (Canada).

Récemment nommée violon-solo à l’Orchestre de chambre McGill, Mary-Elizabeth est très en demande comme violon-solo, et fut à la tête d’orchestres sous la direction de chefs d’orchestre réputés tels que Lorin Maazel, Krzyszstof Penderecki, Carlos Miguel Prieto, Helmuth Rilling et Placido Domingo. Elle a été violon-solo du YOA, Orchestra of the Americas, de 2006 à 2008 et a mené le Britten-Pears Orchestra (au Aldeburgh Festival) de 2007 à 2009. Elle est depuis 2007 violon-solo de l’orchestre de chambre de renom Sinfonia Toronto.

Poursuivant une carrière à la fois d’interprète et de pédagogue, Mary-Elizabeth a mis sur pied des ateliers pour le programme Aldeburgh Young Musicians et le projet Neojiba (Brésil), elle a mené le projet 2008 Sembrando Talentos à Montevideo, a joué un rôle prépondérant dans le développement du programme El Sistema à London (Ontario) et a conçu un programme de cordes pour le conservatoire de musique des Bahamas (Nassau). Elle a été chargée de cours lors de nombreux stages et ateliers de cordes, publics et universitaires au Canada et à l’étranger. Son initiative, Strings Around The World, vise à rendre l’éducation musicale et la formation des enseignants accessible aux violonistes partout à travers le monde et facilite chaque année de nombreuses initiatives de rayonnement musical dans des pays en développement.